24 H St Sulpice de Royan fin août 2014

Publié le par club-chiffreslettres-nantes.over-blog.com

Juste pour vous dire que notre petite escapade à Royan s'est bien passée.

Il y avait 57 équipes au départ (et à l'arrivée) ce qui constitue le record (avec une autre édition) de participants.
Michel et moi finissons à la 28ème place du duplicate. Nous étions bien partis (18ème à deux ou trois points de Bruno Novalès après les trente premiers coups) mais avons bullé sur le deuxième duplicate ce qui nous a fait chuter à la 31ème place. Nous avons ensuite sur les 135 derniers tirages grignoté des places très lentement, en restant à 6 à 9 points des 24èmes, donc de la poule C, mais n'avons jamais pu rattraper notre retard et avons finis à une bonne 28ème place qui nous a placé en poule D (sans avoir de regret par rapport à notre bulle qui, même si elle n'avait pas eu lieu, ne nous aurait pas permis d'accéder à la poule C), avec 1332 points sur 1417.
Avec Michel nous sommes donc très contents de notre duplicate où nous étions en forme, et où les difficultés de chacun (notamment de mon côté lorsque Michel a assuré presque seul les 30 derniers coups de lettres) ont été compensés par le coéquipier.
C'était en revanche plus compliqué pour Robert qui découvrait son coéquipier belge (Laurent Libioulle) et qui a perdu beaucoup de points avec des erreurs de retranscription (la plus marquante étant 10-(3-1)=8 où les parenthèses n'avaient pas été mises, ce qui a posé problème à la correction) qui leur auront valu, je crois, six à sept bulles et qui les envoient dans la dernière poule, à la 53ème place (sur 57) avec 1228 points.
A noter la présence en B de Bruno Novalès à la 15ème place. Ce sont Alain Burnel et Philippe Merrheim qui remportent le duplicate en étant à 11 points du top.
Après la soupe aux oignons, vers 1h30, ont alors débuté les matchs. Nous avons affronté : Nathalie Dupuy et Raymonde Nicole (25èmes au duplicate), Marie-Claire Voldoire et Myriam Meyzonet (26èmes), Christiane Saunal (qui a gagné cinq fois récemment à la télé) et Gérard Viglione (27èmes), Marie-France Barbet et Brigitte Kalwarowski (29èmes), Eliane Lacomme et Régine Aranaz (30èmes), Constance Dubois et Stéphane Pavard (31èmes) et Paulette Delage et Guy Noël (32èmes) qui nous corrigeaient lors des duplicates. Je n'ai pas noté les adversaires de Robert. Le nombre d'équipes qui constituent chaque poule sont variables à cause du nombres de participants (57) : il y a donc : 8 équipes en poules A, B, C et D, 7 équipes en E, et 6 équipes en F, G et H.

Sur les deux premiers matches que nous disputons avec Michel, nous faisons trois nuls et une défaite ce qui nous motive. Malheureusement, la nuit sera très longue et nous perdons beaucoup : nous ne marquons plus que deux points (un nul chacun) jusqu'au petit-déjeuner, soit après 7 matches chacun. Je concède d'ailleurs le nul à Constance Dubois en menant 2-0 à deux coups de la fin en manquant le pourtant classique talonnées / étalonnés. Robert a aussi un peu de difficultés, mais parvient ensuite à enchaîner les bonnes performances.
Le début de la matinée est encore difficile puisque nous perdons nos deux matches suivants et ne comptons que 5 points après 9 matches disputés chacun et sommes donc largement derniers sans avoir gagné le moindre match. La situation va cependant changer un peu sur les cinq derniers matches. Est-ce la fatigue de nos adversaires ou nous qui avons amélioré notre niveau ? en tout cas, nous parvenons à débloquer notre compteur. Je réussis d'abord à gagner notre premier match (mais dans des circonstances un peu particulières : un téléphone a sonné dans la salle pendant une grande partie du temps de réflexion du dernier coup de chiffres, ce qui a déstabilisé mon adversaire qui a ensuite laissé filer les deux derniers coups). Michel réussi de son côté à obtenir un nul puis j'obtiens une nouvelle victoire. Lors du dernier match, Michel parviens à réaliser un petit exploit en gagnant son premier match contre Christiane Saunal (qui était parvenue aux cinq victoires cette année à la télé). Nous finissons donc derniers de notre poule (32èmes), mais avec 12 points, ce qui n'est pas non plus ridicule.
Le tournoi est remporté par Alain Burnel et Philippe Merrheim devant Nicolas Roszak et Arnaud Blaye. Bruno termine 14ème.

Robert remporte de son côté avec son coéquipier la poule H (52èmes), et il est même le meilleur en individuel de sa poule, ce qui lui rapporte une coupe et un pot de miel (pour la première place par équipe) ainsi qu'une bouteille de Pinot (pour la première place en individuel). Il avait d'ailleurs déjà remporté une première bouteille par tirage au sort le samedi soir (24 personnes tirées au sort remportaient une bouteille), ainsi qu'une autre et des galettes grâce aux tickets de loterie qu'il avait achetés. Il repart donc avec une valise très bien remplie et beaucoup de provisions, d'autant plus que tous les participants remportent plein de lots : du pâté de campagne, de la rouille (c'est ce qui est écrit sur l'étiquette !), des galettes, une bouteille de vin, une autre de jus de pomme, un bocal de soupe de poisson ainsi que du sel marin et un sac cabas à l'effigie de Royan (et de Leclerc).

Nous nous sommes donc bien amusés lors de ce tournoi et avons pu rencontrer de nouveaux joueurs qui viennent parfois de très loin. Pour notre part, Michel et moi avons pu nous mesurer à des joueurs d'un niveau, il faut l'admettre, supérieur au notre, ce qui pourra servir à nous améliorer afin de gagner le tournoi l'année prochaine ! Il y avait en tout cas une très bonne ambiance et sommes heureux d'avoir pu y participer.

Nicolas

Publié dans tournois

Commenter cet article